Meilleure régularité sur les grandes lignes, moins bonne en Ile de France

Dix des 12 lignes ferroviaires identifiés comme "sensibles" par la SNCF en raison des retards accumulés ont nettement amélioré leur régularité en trois ans, indique le quotidien Les Echos, dans son édition du 28 janvier. « Trois ans après le lancement d'un "plan de renforcement de la qualité du service » sur ces 12 lignes qualifiés à l'époque de "malades" par le PDG, Guillaume Pepy, « dix affichent en 2013 une baisse des retards par rapport à 2010 », indique le quotidien qui cite la SNCF.

Pour les liaisons nationales hors TGV concernés par le plan, « la régularité a progressé en moyenne de 1,4 point ». Ainsi, le Paris-Clermont arrive en tête des progrès (+5,7 points de régularité en trois ans), suivi des Paris-Caen-Cherbourg (+4,5 points), Paris-Orléans-Tours (+3,4 points) et Paris-Amiens-Boulogne (+1,6 point). Quant aux trains régionaux (TER), 93,6% des trains arrivent avec moins de 5 minutes de retard.

En revanche, en région parisienne "les points noirs demeurent" notamment sur les lignes A et D du RER, « les deux seules lignes étiquetés comme sensibles en 2010 à n'avoir pas vu leur situation s'améliorer ».

« La régularité s'est même dégradé sur la période, de 0,5 point sur la ligne A (à 82,5% en 2013) et de 3,3 points sur la ligne D (à 83,1%). 

0 personne a trouvé cela intéressant
-A +AImprimer

Publier un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage