Réseau francilien : fermetures pour travaux

Il faut sauver le réseau ferré francilien ! C'est en quelque sorte le mot d'ordre entonné depuis quelque temps par la SNCF et RFF qui ont érigé cette exigence en priorité absolue : pour rénover le réseau saturé et vieillissant (la caténaire du RER C par exemple va bientôt fêter son centenaire !), un milliard d'euros est prévu cette année.
L’accord de principe donné mi-janvier par Jean-Paul Huchon, le président de la région, à l’interruption de certaines lignes pour travaux, répond à une demande de la SNCF de pouvoir travailler sept jours sur sept, en trois-huit, pendant plusieurs semaines d'affilée s'il le faut, au lieu de travailler seulement la nuit. Le travail de nuit, selon le président de la SNCF qui s'exprimait le 20 janvier, n’offre qu’environ 2 heures ¼ de temps de travail utile. Guillaume Pepy avait également indiqué que les travaux en Ile-de-France seront multipliés par 2,5 par rapport à 2012 : « on va pouvoir cesser de faire à la petite cuillère, on va pouvoir passer à la grande cuillère, voire à la louche. »
Le Stif, qui était jusqu’à présent réticent, demande l’assurance que les transports de substitution soient à la hauteur. Et pose une condition, rappelle Jacques Rapoport, le président de RFF : les voyageurs devront constater que le système fonctionne mieux après…

0 personne a trouvé cela intéressant
-A +AImprimer

Publier un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage