Optimiste quant à la LGV Poitiers - Limoges, la présidente socialiste du conseil général de la Haute-Vienne l’assure : « Pour redresser la France, il faut des projets de grandes infrastructures. Si la question de l’aménagement du territoire est prégnante, si la question de l’emploi est prégnante, cette LGV, elle doit se faire, elle se fera ! D’ailleurs, elle est en bonne voie ».   

02/04/2013